Vous êtes ici : Home » Compagnie Litécox » compagnie

compagnie

démarche artistique

La compagnie Litécox a été créée en 1991 par Daisy FEL. Elle est basée à Saint Etienne (42).

Lors de ses créations, Daisy Fel s’entoure de plasticiens et de compositeurs dont les univers visuels viennent compléter son approche imagée et poétique de la danse, parfois située à la frontière du théâtre.

Chaque création s’appuie sur un argument spécifique qui en est le lien et fait office de catalyseur entre les univers artistiques réunis.

Le monde du cirque en 1997 fait l’objet de Voyage circonflexe, pour lequel le plasticien et scénographe Euan-Burnet Smith travaille un environnement de lumières. Between et Ride et Run en 1999 marquent le début d’une collaboration avec le musicien Michel Mandel qui se prolongera en 2000 avec la pièce Des anges, des chiens, des Jacques, pièce chorégraphique en collaboration avec Bruno Théry. En 2006, Daisy Fel met en scène deux musiciens dans Recto-Verso et Balises : Ridha Ayari, percussionniste et Philippe Bourlois, accordéoniste. Dans ces deux pièces, la danse se confronte et devient complice des compositions et interprétations des musiciens. En 2007, c’est autour de l’oeuvre de Robert Desnos et de la relation voix-mouvement que se concentre son travail (Entre la Pomme et l’Ananas).

Depuis 2008, Daisy Fel travaille de nouveau en étroite collaboration avec Euan Burnet-Smith. En 2008/2009, ils ont assuré la direction artistique d’imago, projet chorégraphique et plastique multiforme. En 2010, Euan Burnet-Smith réalise la scénographie et les lumières de Susumna.

Daisy Fel travaille actuellement sur une nouvelle création HOME inspirée de l’œuvre d’une designer féminine française : Charlotte Perriand, collaboratrice de Le Corbusier, à l’avant-garde du mobilier et de l’architecture. Cet hommage aux femmes engagées est aussi un clin d’œil au goût de Daisy Fel pour le Design et son impact sur nos espaces de vie.

diffusion et partenariats

Avec aujourd’hui plus de vingt créations à son répertoire, la compagnie met tout en œuvre pour diffuser ses spectacles : la plupart connaissent plusieurs années de diffusion.

Des tournées à l’étranger : Turquie, Tunisie et Algérie ont conduit Daisy Fel à écrire Marmara, carnets d’Orient, pièce chorégraphique diffusée durant cinq saisons.

Deux commandes de l’Esplanade à Saint-Étienne lui ont notamment permis d’écrire des pièces pour le Jeune Public. Susumna, création 2010, sera produite en collaboration avec le secteur Jeunes Publics de l’Opéra-Théâtre, et poursuivra ainsi ce partenariat.

La compagnie entretient également des partenariats réguliers avec le Théâtre Dunois à Paris, Théâtres en Dracénie à Draguignan (83), le Sémaphore à Irigny (69), le Festival Danse au Fil d’Avril en Drôme-Ardèche, l’Echappé à Sorbiers (42)…

Autres scènes : la compagnie collabore régulièrement avec le Musée d’Allard à Montbrison (42) pour des projets liant danse et vidéo, ainsi qu’avec le Musée de la Mine et le Musée d’Art et d’Industrie à Saint-Étienne.

autres activités

La compagnie réalise aussi des spectacles évènementiels : Passages lors des Transurbaines de Saint-Étienne en 2005, Caravane de l’Utopie pour la Biennale du Design en 2000.

Dans le cadre de sa résidence à Sorbiers, elle a créé Macadamia en juin 2009 : spectacle chorégraphique et musical, déambulatoire, il réunit amateurs et artistes professionnels.

Depuis 2004, Litécox fait partie d’un collectif de compagnies chorégraphiques : le collectif 4243. Celui-ci est à l’initiative d’actions destinées à donner plus de visibilité à la danse contemporaine sur le territoire ligérien et régional et à inventer de nouvelles formes de rencontres avec le public.

Le collectif 4243 organise en biennale un Temps fort de la danse à Saint-Étienne : les Momentanées.

médiation culturelle

En complément à la présentation de ses spectacles notamment adaptés pour le Jeune Public, la compagnie Litécox développe en amont et en aval tout un travail de médiation autour de la création. Ainsi, les danseurs et musiciens de la compagnie s’engagent dans un accompagnement de sensibilisation à la danse contemporaine auprès de différents publics (scolaires, public dit « empêché », amateurs de tous âges). Cet engagement prend différentes formes et s’organise autour de rencontres, stages et ateliers ou de projets plus conséquents.